Green ritual : Notre défi e-commerce

Sommaire

Cette année, nous avons décidé de relever un défi important à Social Media Pro : en partant de zéro, créer une boutique e-commerce !

Et pour cela, nous lançons une marque de thé bio & écoresponsable : Green Ritual.

En même temps, nous en avons profité pour créer une nouvelle formation sur l’Académie du Digital :

 

Comment créer une boutique e-commerce ?

C’est une « grosse » formation pour l’Académie, puisqu’elle contient plus de 10 heures de vidéo !

Première d’une longue série de mises à jour pour cette année, vous m’y verrez créer une boutique de A à Z pour « Green Ritual ».

Depuis 2018, où nous avons décidé de ne plus offrir de prestations agence et de nous concentrer uniquement sur les formations avec Social Media Pro, il nous manquait quelque chose…

 

… En effet, ne plus avoir de clients agence nous empêchait de tester bon nombre de techniques marketing et donc paradoxalement d’en faire des formations !

Personnellement, et contrairement à bon nombre de nos concurrents, je considère que juste traduire un article ou vidéo en anglais pour vous parler d’une fonctionnalité ne va pas vous apporter une réelle aide !

C’est pourquoi l’idée de créer une boutique e-commerce d’exemple avait germé dans mon esprit, malheureusement l’année ayant été très compliquée pour moi et Social Media Pro, j’ai dû repousser la création.

J’avais aussi pensé à simplement créer une petite boutique en dropshipping pour être dans la « tendance », mais le : « eh regardez, j’ai fait 50k € de vente en 30 jours avec mon produit chinois merdique depuis mon hamac en Thaïlande avant d’être bannis par Facebook », ce n’est pas trop mon style.

 

Bon, j’exagère bien sûr, mais je ne suis pas un fan de dropshipping pour plusieurs raisons 

  • Délai de commande : si vos clients doivent attendre 2-3 semaines pour recevoir leur colis, ils ne passeront peut-être pas de première commande et/ou seront un peu déçus, et/ou ne recommanderont pas, car trop long.
  • Vous ne maîtrisez pas réellement ce qu’ils vont recevoir : un colis avec des écritures chinoises dessus ? Un carton tout abîmé ? Qualité du produit ? L’aspect du colis et son contenu est un élément extrêmement important en e-commerce ! 

En sachant, qu’en plus, avec chaque colis, nous ajoutons une carte de remerciement en papier 100 % biologique avec des graines dedans que les gens peuvent planter.

En faisant cela, l’expérience client est donc décuplée et nous augmentons les chances d’une seconde commande. Ce qui nous amène au troisième point de pourquoi je n’aime pas le dropshipping :

  • Difficile de fidéliser les clients : pour les 2 raisons précédentes et le fait que vous vendiez exactement le même produit que 1000 autres boutiques de dropshipping, n’aide pas à fidéliser un client. Même si vous êtes le meilleur pour créer des publicités Facebook et Google en réponse directe, si les prospects que vous transformez en client ne rachètent jamais passé la première commande, vous allez perdre de l’argent sur le long terme. Créer une communauté de fans fidèles à votre marque est une absolue nécessité pour réussir !
  • Et enfin la double comptabilité avec la douane que vous devez faire continuellement.

Il y a tout de même 2 avantages au dropshopping : 

  • Il est possible de démarrer en quelques jours votre boutique, là où pour un produit « classique », il va déjà falloir créer/recevoir votre produit.  
  • Vous pouvez démarrer avec presque 0 budget (juste de quoi créer votre boutique en ligne et faire de la publicité.).

Du coup, dans la formation que j’ai créé pour l’Académie, j’ai tout de même ajouté une vidéo de 45 minutes dans laquelle j’explique comment faire du dropshipping avec sa boutique.

Une fois notre décision prise de ne pas choisir le dropshipping, encore fallait-il trouver ce que nous aimerions vendre.

 

Du thé bio ?

Le choix du produit à vendre demandera pas mal de réflexion.

Vu où va la planète, si vous devez lancer un business aujourd’hui, il est impératif de réfléchir à comment réduire votre impact. C’est pourquoi vendre des produits de mauvaise qualité, fabriqués en Chine via le dropshipping qui finiront à la poubelle juste pour faire quelque euros… n’a plus aucun sens !

En début d’année, nous avons donc décidé avec mon associée et amie de créer notre propre Marque de Thé, Infusion, Super Aliment bio & écoresponsable, mais pourquoi le thé ?

Déjà, je souhaitais être dans une thématique « Healthy » et pouvoir proposer quelque chose avec de vraies valeurs éthiques derrière. C’est ce que le thé fait en l’occurrence.

Grand Fan de Sport, Yoga et Méditation, j’ai d’abord pensé à vendre des vêtements et tapis de yoga en matériaux bio/recyclé.

Cependant, pour avoir déjà tenu une boutique e-commerce entre 2006 et 2010 qui vendait des vêtements, je n’étais pas très chaud pour me lancer à nouveau là-dedans, car l’inconvénient des vêtements est qu’il faut gérer les retours clients (taille qui ne convient pas, mauvaise coupe, etc.).

Je souhaitais quelque chose de plus simple… Après avoir pensé quelques jours à faire des… Bérets… (Si si j’avais même acheté les noms de domaines beretparis.com et leberetparisien.com…), je me suis dit qu’on était quand même très loin du côté Healthy !

 

Comme je fais très attention à ce que je mange, j’ai ensuite pensé à créer des barres protéinées véganes pour le sport… Toutefois, pour faire bien les choses, cela aurait demandé pas mal d’investissement (machine pour presser les barres, lieu de stockage des différents composants, homologation de la cuisine, etc.). De plus, on était sur un produit transformé, pas forcément ma conception de quelque chose de sain.

 

Après avoir réfléchi aux superfoods, j’ai enfin pensé au thé !

Buvant du thé vert presque tous les matins depuis 10 ans et prenant des infusions aux herbes régulièrement, c’était quelque chose qui pouvait être intéressant pour moi. Après tout, le thé est la seconde boisson la plus consommée au monde, sans compter que les théiers sont bons pour la planète : comme tous les arbres, le théier constitue un véritable « piège » à CO2. Chaque année, un théier retient 2,6 kg de carbone, principalement dans ses branches et ses racines !

Encore fallait-il voir la faisabilité du projet et comment l’intégrer autour de l’écoresponsabilité…

Après plusieurs jours de recherche, j’avais trouvé des fournisseurs de : Thés et infusions bio et qui sont en plus fairtrade.

 

  • Sachets biodégradables/compostables.
  • Un imprimeur d’étiquettes biodégradables/compostables.
  • Un fournisseur de carton recyclé pour les colis.
  • Et pour compenser les émissions de CO2 liées aux transports, nous allons (tout comme pour Social Media Pro) reverser 10 % de nos bénéfices à Reforest’Action.

Et il est assez simple d’imaginer dans le futur travailler avec de petits producteurs directement pour leur assurer une meilleure rémunération.

 

Good, let’s do it !

À partir du moment où nous avions pris la décision de démarrer, il nous aura fallu deux mois et demi pour lancer officiellement la marque.

Une fois que le choix du « produit » était fait, la prochaine étape était de trouver un nom et réfléchir au côté administratif des choses.

Nous sommes partis sur le nom Green Ritual, car cela correspondait bien à nos valeurs et surtout le « .com » était « achetable » !

Pour l’entreprise nous avons créé une SAS, la structure la plus souple qu’il soit pour une nouvelle entreprise.

Il y a eu trois étapes réellement longues :

 

  • Créer la nouvelle entreprise/débloquer les fonds (3 semaines). Nous avons utilisé Legalstart pour les statuts et Quonto pour la banque !
  • Création du logo et création/impression des étiquettes (2 mois).
  • Création de la boutique en ligne sur Shopify et de la nouvelle formation pour l’Académie (1 mois).

 

Objectivement, nous aurions pu aller beaucoup plus vite sur les étapes 2 et 3. L’impression des étiquettes et livraison a pris environ 3 semaines, mais ce qui a été vraiment long, ce fut de choisir notre logo et l’univers graphique de la marque pour les étiquettes. Cela demande du travail !

Dans l’étape 3, j’ai réellement mis une semaine à créer la boutique, mais comme j’enregistrais la formation en même temps, cela a pris beaucoup plus de temps.

De plus, je voulais utiliser Shopify pour la création de la boutique, car c’est à présent la plateforme la plus utilisée au monde pour les boutiques en ligne et j’ai donc pris pas mal de temps à tester/explorer de très nombreuses applications pour voir si elles avaient un véritable intérêt pour la boutique.

Le fait d’utiliser Shopify permettait aussi de mettre la formation à la portée du plus grand nombre. Si j’avais dû vous expliquer comment mettre en place votre propre serveur, des sauvegardes informatiques et y installer un Prestashop ou Magento, je pense que la formation aurait fait 20 h…

J’ai super hâte de vous préparer de nouveaux tutos et formations sur Social Media Pro avec Green Ritual en terrain de jeu !