Comprendre les compétences d’affirmation de soi

Il est crucial de comprendre quand et comment appliquer vos compétences et techniques d’affirmation de soi, et de comprendre que ce n’est pas toujours approprié.

N’oubliez pas que l’utilisation soudaine de l’affirmation de soi peut être perçue comme un acte d’agression par les autres.

Il n’y a pas non plus de garantie de succès, même si vous utilisez des styles de communication assertifs de manière appropriée.

Qu’est-ce que la communication assertive ?

La communication assertive est la capacité d’exprimer des idées et des sentiments positifs et négatifs de manière ouverte, honnête et directe.

Elle reconnaît nos droits tout en respectant les droits des autres.

Elle nous permet d’assumer la responsabilité de nous-mêmes et de nos actes sans juger ou blâmer les autres.

Et elle nous permet de nous confronter de manière constructive et de trouver une solution mutuellement satisfaisante en cas de conflit. Retrouvez plus d’information sur l’assertivité ici.

Pourquoi utiliser la communication assertive ?

Nous utilisons tous un comportement assertif à l’occasion… très souvent, lorsque nous nous sentons vulnérables ou peu sûrs de nous, nous pouvons recourir à un comportement soumis, manipulateur ou agressif.

Pourtant, le fait d’être formé à la communication assertive augmente en fait l’utilisation appropriée de ce type de comportement.

Elle nous permet de remplacer nos anciens comportements par une approche plus positive de la vie.

J’ai constaté que changer ma réaction face aux autres (qu’il s’agisse de collègues de travail, de clients ou même de ma propre famille) peut être passionnant et stimulant.

Avantages des compétences en matière d’affirmation de soi dans la communication

Les compétences en matière d’affirmation de soi dans la communication présentent de nombreux avantages, notamment les suivants :

– L’assertivité nous aide à nous sentir bien dans notre peau et dans celle des autres

– L’affirmation de soi conduit au développement du respect mutuel avec les autres

– L’affirmation de soi augmente l’estime de soi

– L’affirmation de soi nous aide à atteindre nos objectifs

– L’affirmation de soi minimise la souffrance et l’aliénation des autres

– L’affirmation de soi réduit l’anxiété

– L’affirmation de soi nous protège contre les abus des autres

– L’affirmation de soi nous permet de prendre des décisions et de faire des choix libres dans la vie

– L’affirmation de soi nous permet d’exprimer un large éventail de sentiments et de pensées

Les inconvénients de la communication assertive

Il y a, bien sûr, des inconvénients…

D’autres peuvent ne pas approuver ce style de communication, ou ne pas approuver les opinions que vous exprimez.

En outre, le fait de respecter les droits d’autrui signifie que vous n’obtiendrez pas toujours ce que VOUS voulez.

Vous pouvez aussi vous rendre compte que vous vous êtes trompé sur un point de vue que vous défendiez.

Mais surtout, comme mentionné précédemment, cela implique le risque que les autres ne comprennent pas et donc n’acceptent pas ce style de communication.

Ce que la communication assertive n’est pas…

Un comportement assertif en communication n’est certainement PAS un style de vie ! Ce n’est PAS une garantie que vous obtiendrez ce que vous voulez.

Ce n’est certainement PAS un style de communication acceptable avec tout le monde, mais au moins ce n’est PAS être agressif.

Mais c’est une question de choix.

Quatre choix comportementaux

Il y a, à mon avis, quatre choix que vous pouvez faire quant au style de communication que vous pouvez employer.

Ces types sont les suivants :

  1. Agression directe

Autoritaire, arrogant, bulldozer, intolérant, obstiné et dominateur

  1. Agression indirecte

Sarcastique, trompeuse, ambiguë, insinuante, manipulatrice et culpabilisante

  1. Soumis

Lamentations, gémissements, impuissance, passivité, indécision et excuses

  1. Assertive

Direct, honnête, acceptant, responsable et spontané

Caractéristiques de l’affirmation de soi dans la communication

Les compétences en matière d’affirmation de soi dans la communication présentent six caractéristiques principales.

Il s’agit de

  1. Le contact visuel :

Démontre de l’intérêt et de la sincérité.

  1. Posture du corps

Un langage corporel congruent améliorera la signification du message.

  1. Gestes

Des gestes appropriés aident à mettre l’accent.

  1. Voix

Un ton modulé et uniforme est plus convaincant et plus acceptable, et n’est pas intimidant.

  1. Timing

Utilisez votre jugement pour maximiser la réceptivité et l’impact.

  1. Contenu

La manière, le lieu et le moment où vous choisissez de commenter sont probablement plus importants que ce que vous dites.

L’importance des déclarations « je »

L’affirmation de soi implique notamment la capacité à exprimer correctement ses besoins et ses sentiments.

Vous pouvez y parvenir en utilisant les déclarations du « je ».

Celles-ci indiquent la propriété, n’attribuent pas de blâme, se concentrent sur le comportement, identifient l’effet du comportement, sont directes et honnêtes et contribuent à la croissance de votre relation avec l’autre.

Les déclarations fortes en « je » comportent trois éléments spécifiques :

– Comportement

– Sentiment

– Effet tangible (conséquence pour vous)

Par exemple :

« Je me sens frustré lorsque vous êtes en retard aux réunions. Je n’aime pas avoir à répéter des informations ».

Six techniques pour s’affirmer dans la communication

Il existe six techniques d’affirmation de soi – examinons chacune d’entre elles tour à tour.

  1. Répétition de comportement

Il s’agit littéralement de s’entraîner à l’apparence et au son que l’on veut donner.

C’est une technique très utile lorsque vous voulez utiliser les déclarations du « je » pour la première fois, car elle aide à dissiper toute émotion associée à une expérience et vous permet d’identifier avec précision le comportement auquel vous souhaitez faire face.

  1. L’affirmation répétée (le « disque rayé »)

Cette technique d’affirmation de soi vous permet de vous sentir à l’aise en ignorant les pièges verbaux manipulateurs, les appâts argumentatifs et la logique non pertinente tout en restant fidèle à votre point de vue.

Pour utiliser cette technique d’affirmation de soi le plus efficacement possible, répétez calmement, dites ce que vous voulez et restez concentré sur le sujet.

Vous constaterez qu’il n’est pas nécessaire de répéter cette technique, ni de vous mettre en avant pour traiter avec les autres.

Exemples

« Je voudrais vous montrer certains de nos produits »

« Non merci, je ne suis pas intéressé »

« J’ai vraiment un grand choix à vous offrir »

« C’est peut-être vrai, mais je ne suis pas intéressé pour le moment »

« Y a-t-il quelqu’un d’autre ici qui serait intéressé ? »

« Je ne veux aucun de ces produits »

« Ok, pourriez-vous prendre cette brochure et y réfléchir ? »

« Oui, je vais prendre une brochure »

« Merci

« De rien »

  1. Brouillard

Cette technique vous permet de recevoir des critiques confortablement, sans être anxieux ou sur la défensive, et sans récompenser les critiques manipulatrices.

Pour ce faire, vous devez reconnaître les critiques, admettre qu’il peut y avoir une certaine vérité dans ce qu’elles disent, mais rester le juge de votre choix d’action.

Voici un exemple :

« Je reconnais qu’il y a probablement des moments où je ne vous donne pas de réponses à vos questions.

  1. Enquête négative

Cette technique d’affirmation de soi cherche à se faire critiquer dans les relations intimes en incitant à l’expression de sentiments honnêtes et négatifs pour améliorer la communication.

Pour l’utiliser efficacement, vous devez écouter les commentaires critiques, clarifier votre compréhension de ces critiques, utiliser les informations si elles sont utiles ou les ignorer si elles sont manipulatrices.

Un exemple de cette technique d’affirmation de soi serait :

« Alors vous pensez que je ne suis pas intéressé ? »

  1. Affirmation négative

Cette technique d’affirmation de soi vous permet de regarder plus confortablement les aspects négatifs de votre propre comportement ou personnalité sans vous sentir sur la défensive ou anxieux, ce qui réduit également l’hostilité de vos critiques.

Vous devez accepter vos erreurs ou vos fautes, mais ne pas vous excuser. Au lieu de cela, acceptez timidement et avec sympathie les critiques hostiles à l’égard de vos qualités négatives.

Un exemple serait :

« Oui, vous avez raison. Je n’écoute pas toujours attentivement ce que vous avez à dire ».

  1. Compromis réalisable

Lorsque vous estimez que votre amour-propre n’est pas en cause, envisagez un compromis viable avec l’autre personne.

Vous pouvez toujours négocier vos objectifs matériels, à moins que le compromis n’affecte vos sentiments personnels de respect de soi.

Toutefois, si l’objectif final implique une question de valeur et de respect de soi, IL NE PEUT Y A AUCUN COMPROMIS.

Voici un exemple de cette technique d’affirmation de soi :

« Je comprends que vous ayez besoin de parler et je dois terminer ce que je fais.

Et si on se rencontrait dans une demi-heure ? »

Conclusion

Un comportement assertif est un outil de communication utile. Son application est contextuelle et il n’est pas approprié d’être assertif dans toutes les situations.

N’oubliez pas que votre recours soudain à l’affirmation de soi peut être perçu comme un acte d’agression par les autres.

Il n’y a pas non plus de garantie de succès, même si vous utilisez des styles de communication assertifs de manière appropriée.

Lorsque vous associez la psychologie du consommateur à des styles de communication efficaces, vous obtenez une combinaison puissante.

FAQ sur la communication assertive

Qu’est-ce qu’un exemple de communication assertive ?

Voici quelques exemples de communication assertive :

– « Je comprends parfaitement ce que vous dites, mais je ne suis pas d’accord ».

– « Je me sens frustrée lorsque vous êtes en retard aux réunions. Je n’aime pas avoir à répéter des informations ».

– « Pourriez-vous m’expliquer le raisonnement qui sous-tend votre décision, afin que je puisse essayer de comprendre ce que vous faites »

– « Je comprends que vous ayez besoin de parler et je dois finir ce que je fais. Et si on se rencontrait dans une demi-heure ? »

– « Je veux que vous m’aidiez avec ce rapport »

– « Pouvez-vous suggérer un moment où nous pourrions parler du délai manqué. Je suis inquiet ».

Pourquoi la communication assertive est-elle une stratégie efficace ?

Non seulement une communication assertive nous aide à exprimer nos opinions et à atteindre nos objectifs, mais elle le fait sans blesser ou aliéner les autres. C’est la clé pour développer le respect mutuel.

Quelle est la différence entre une communication assertive et une communication agressive ?

La communication assertive consiste à transmettre votre message de manière directe, mais en l’acceptant et en le respectant. La communication agressive, en revanche, consiste à parler de manière irrespectueuse, arrogante et autoritaire.

Comment développer des compétences de communication assertive ?

Pratiquez, pratiquez, pratiquez ! Vous devez travailler votre contact visuel et votre langage corporel, vous entraîner à contrôler votre voix et à communiquer de manière directe mais non agressive. Vous pouvez également suivre un cours d’assertivité et développer vos compétences.

Quels sont les 3 C de la communication assertive ?

Les 3 C de la communication assertive sont les suivants :

Confiance : vous êtes calme et vous croyez en vous et en ce que vous dites.

Clarté : votre message est clair et facile à comprendre.

Contrôle : Vous contrôlez la situation et surveillez ce qui se passe.